Press Releases | Visa

Le Groupe BPCE, Visa et HeoH innovent et lancent ensemble le don sans contact pour contribuer à la préservation du patrimoine

08/09/2016

Paris, le 08, septembre 2016. Le Groupe BPCE et Visa ont choisi d’allier tant leur savoir-faire technologique que leurs présences régionales et internationales pour soutenir HeoH, la start-up spécialisée dans les nouvelles façons de collecter les dons. L’ambition d’une telle innovation est d’utiliser la technologie sans contact au service d’un nouvel usage, le don par carte, pour soutenir une cause en lien avec la préservation du patrimoine.

Le Groupe BPCE, Visa et HeoH facilitent ainsi, de manière dématérialisée et sécurisée, cette nouvelle pratique de dons en alliant la simplicité du geste de paiement sans contact, par carte ou depuis son mobile, à l’envie spontanée des visiteurs de soutenir la préservation d’un patrimoine historique et culturel unique.

Les premières bornes de don sans contact arrivent en France


L’alliance du savoir-faire de trois acteurs de référence

Derrière ce projet, trois acteurs de référence ont choisi d’allier leur force et leur expérience.

Le Groupe BPCE met à disposition son savoir faire dans le domaine des moyens de paiement ainsi que la force de ses réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne, très ancrés dans les territoires. Visa, en tant qu’entreprise mondiale des technologies de paiements, apporte son expertise sur la monétique et facilite les transactions de paiement sécurisées en utilisant la technologie sans contact par carte et par mobile. HeoH a conçu la borne qui s’appuie sur les technologies mises à sa disposition par ses partenaires.

Fabrice Denèle, directeur des paiements Groupe BPCE explique : « le Groupe BPCE, groupe coopératif au cœur des territoires met son savoir-faire reconnu dans le paiement sans contact et son expertise technologique au service de la préservation du patrimoine historique et culturel régional. Le don sans contact par carte mais aussi par mobile constitue ainsi une nouvelle innovation du Groupe BPCE dans les paiements ».

Gérard Nebouy, Regional Managing Director France chez Visa, ajoute : « Chez Visa, nous cherchons toujours à innover et à rendre possible de nouveaux usages pour faciliter le quotidien de nos utilisateurs. Nous sommes fiers de nous associer à ce projet qui, par le geste simple du paiement sans contact désormais connu de tous, multiplié par le nombre de porteurs de carte Visa, peut faire une réelle différence pour la préservation de notre patrimoine ».

Ghislain d’Alançon PDG de HeoH rappelle : « Notre société est heureuse d’ajouter une nouvelle solution de don à sa plateforme omnicanal de générosité. Après sa solution de don sur terminal de paiement, de crowdfunding et bientôt la carte bancaire solidaire, la borne est une nouvelle expérience du don, facile, rapide et sécurisée au service d’une belle cause : la préservation et la restauration du patrimoine. »

Le don sans contact, comment ça marche ?



18 bornes sont déjà installées et réparties sur 16 sites dans toute la France :

- Le château et les remparts de Carcassonne (11) - Château de Fontainebleau (77) – 2 bornes
- Château de Brissac (49) - Musée de l’Air et de l’Espace (93)
- Abbaye du Mont Saint Michel (50) – 2 bornes - Institut Van Gogh (95)
- Hôtel de Sully (75) - Basilique de Saint Raphaël (83)
- Musée des Arts Décoratifs (75) - Eglise de Saint-Tropez (83)
- Hôtel de Ville de Paris (75) - Domaine du Rayol (83)
- Berges de Seine (75) - Mairie de Limoges (87)
- Saint Germain des Près (75) - Oradour sur Glane (87)

Depuis mi-août, les dons collectés via les bornes sans contact sont dédiés au financement d’une partie des travaux d’entretien et de rénovation de ces sites touristiques.

Le déploiement des bornes sans contact se poursuivra dans les prochains mois avec un objectif de soutenir différentes causes dans des lieux privés et publics.