Visa lance une nouvelle version de la technologie Verified by Visa pour sécuriser et simplifier davantage les paiements en ligne

  • Visa est en train de migrer vers la nouvelle génération de la plateforme 3-D Secure, créée par Visa et utilisée comme socle technologique du service Verified by Visa
  • La nouvelle version améliorera la sécurité et l’ergonomie globale des paiements mobiles
  • Aujourd’hui, trois fois plus d’Européens effectuent des achats en ligne avec leurs appareils mobiles par rapport à 2015

Paris, 1er juin 2017 – Visa (NYSE:V) annonce aujourd’hui l’amélioration prochaine de son service Verified by Visa, une solution globale conçue pour rendre les paiements en ligne plus sûrs en s’assurant que ces paiements soient effectivement réalisés par le titulaire du compte Visa. La nouvelle version apportera aux institutions financières et aux commerçants des données de transaction enrichies permettant une meilleure authentification des consommateurs, réduisant ainsi les cas de fraude pour les achats effectués à partir d’un navigateur Internet fixe ou mobile, d’une application ou d’un objet connecté. Dans le cadre de cette mise à jour, Visa renforce ses systèmes pour soutenir 3-D Secure 2.0, la nouvelle génération de la plateforme de sécurité créée par Visa et servant de socle technologique au service Verified bv Visa.

Grâce à la mise à jour de 3-D Secure 2.0, les émetteurs de moyen de paiement Visa et les commerçants auront plus d’options pour personnaliser le processus d’authentification et rendre l’expérience d’achat toujours plus rapide et ergonome. En construisant un canal de partage d’informations en temps réel et collaboratif, Visa améliore le transfert de données entre commerçants et émetteurs qui accèdent ainsi accès à une masse d’informations inédite relative aux transactions (type d’appareil, adresse de livraison…), et peuvent vérifier en temps réel l’identité de leurs clients avec davantage d’exactitude. Les études montrent que la durée de règlement des paniers d’achat peut être réduite de 85% avec le nouveau système, et qu’il pourrait y avoir jusqu’à 70%de diminution du taux d’abandon de panier.

« Les technologies d’authentification ont énormément évolué depuis l’époque des bandes magnétiques et des signatures, tout comme notre manière de payer : d’où le besoin d’innovation pour assurer la sécurité des achats. La grande majorité des Européens utilise aujourd’hui un appareil mobile pour effectuer des paiements, mais la fraude et les problèmes de sécurité restent le frein numéro un à l’adoption, » remarque Mike Lemberger, Senior Vice President, Product Solutions Europe, Visa.

« En soutenant le développement de la plateforme 3DS 2.0, nous sommes en mesure d’offrir un service d’authentification amélioré qui rend ces paiements à la fois plus rapides et mieux sécurisés. Cela permet aux e-commerçants européens de s’attaquer à l’enjeu stratégique des abandons de paniers. Cette mise à jour apporte également tous les outils nécessaires pour se conformer aux dispositions de la Directive Service de Paiement 2 (DSP2) pour les paiements par carte : un avantage majeur qu’il ne faudrait pas sous-estimer. »

Pour donner du temps aux émetteurs de moyens de paiement Visa et aux commerçants de tester, réaliser des pilotes et déployer les solutions, les règles actuelles s’appliquant aux tests commerçants pour les transactions utilisant 3-D Secure s’étendront jusqu’à la version mise à jour début avril 2019[1]. Les commerçants et les émetteurs travaillent déjà à la mise en place de la nouvelle version et Visa prévoit son adoption à partir du deuxième semestre 2017. Visa collaborera avec ses clients et ses partenaires dans le monde entier pour accompagner le déploiement et l’utilisation des nouvelles solutions 3-D Secure 2.0, au service de la sécurité des paiements et d’un meilleur taux d’autorisation des transactions, pour assurer une expérience fluide et intuitive du paiement digital.

Cette nouvelle version ayant la capacité de fonctionner sur de multiples appareils (mobile, app, navigateur Internet), elle aidera à renforcer la protection des consommateurs, quels que soient le lieu et le mode de paiement choisi. L’étude Digital Payments 2016 de Visa, qui a interrogé plus de 36 000 consommateurs européens, révèle que trois fois plus d’entre eux effectuent régulièrement des paiements avec un appareil mobile par rapport à 2015 (54% contre 18%). Les améliorations permettront aussi l’intégration future de technologies de paiement dans l’Internet des Objets, alors que Gartner prévoit plus de 20,8 milliards d’objets connectés d’ici 2020. L’amélioration de l’authentification basée sur le risque atténuera les points de friction en réduisant les étapes supplémentaires de vérification, tels que les mots de passe statiques ou les codes PIN, lors d’un achat quel que soit le terminal utilisé.

###

À propos du Visa Digital Payments Study 2016 :

Visa a commandité l’étude Digital Payments auprès de Populus. L’enquête s’est déroulée d’août à septembre 2016 dans 19 pays européens : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Irlande, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie. L’échantillon total se chiffre à 36 843 consommateurs, environ 2 000 par pays.

Sources de données supplémentaires

Gartner, février 2017 - http://www.gartner.com/newsroom/id/3598917

European B2C e-commerce report 2016 – Le marché européen du commerce électronique grand public est estimé à 509,9 milliards d’euros en 2016, avec un taux de croissance en décélération : de 18,4% en 2011 à 13,3% en 2015 et 12% en 2016 (estimation).


[1]La date d’avril 2019 s’applique à toutes les zones géographiques. Les solutions actuelles de prévention de la fraude, s’appuyant sur 3-D Secure 1.0, resteront en place.

Visa Inc. (NYSE : V), entreprise mondiale des technologies de paiement, apporte des solutions électroniques rapides, sécurisées et fiables aux consommateurs, entreprises, institutions financières et autorités publiques dans plus de 200 pays et territoires. Le réseau de traitement VisaNet est l’un des plus performants du monde, capable de traiter plus de 65 000 transactions par seconde, avec une protection efficace des consommateurs contre la fraude et l’assurance du paiement pour les commerçants. Visa n’est pas une banque, n’émet pas de cartes, ne fournit pas de crédit et ne fixe pas de taux ou de frais pour les consommateurs. Les innovations de Visa permettent toutefois à ses clients, les institutions financières, d’offrir davantage de choix aux consommateurs : paiement immédiat avec le débit, paiement anticipé avec le prépayé, et paiement différé avec les produits de crédit. Pour en savoir plus, consultez notre site internet(www.visaeurope.com), le blog Visa Vision (www.vision.visaeurope.com) et @VisaInEurope